Domaine scientifique de la Doua
Bâtiment Paul Dirac
4, Rue Enrico Fermi
69622 Villeurbanne Cedex
Accueil Tel: +33 (0) 4 72 43 13 46
Direction : +33 (0) 4 72 44 84 57
Fax: +33 (0) 4 72 43 15 40


Nous contacter


organigramme


annuaire


intranet


Réservations

Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Support > Soutien technique > Accélérateurs

Activités

Analyse d’échantillons par faisceau d’ions :

Ces analyses se font auprès des différentes voies de faisceau du Van de Graaff 4 MV. Ces techniques d’analyse se font en partenariat avec le groupe de recherche sur l’Aval du Cycle Electronucléaire du laboratoire (les liens suivants renvoient sur l’ancien site du groupe ACE) :
RBS,
PIXE,
ERDA,
Analyse par réactions nucléaires.

Implantation ionique :

L’implantation ionique consiste à insérer dans un échantillon quelconque une certaine quantité de matière à une profondeur choisie. Cette profondeur dépend des propriétés physico-chimiques du matériau mais aussi de l’énergie des ions accélérés et de leur charge électrique.

Ainsi, l’implanteur 400 kV permet d’implanter une grande variété d’ions à une énergie variant de 60 keV à 800 keV selon les ions. Un dispositif de balayage électrostatique autorise des surfaces d’échantillons allant jusqu’à 80 cm2.

L’accélérateur Van de Graaff 4 MV permet quant à lui d’implanter des ions (proton, hélium, argon, azote) de 0,9 à 10 MeV selon la charge. L’installation d’un balayage électrostatique permet d’implanter simultanément et de manière homogène une surface maximum d’environ 6 cm2.

Dans les 2 cas, la dose implantée est généralement comprise entre 10e12 à 10e17 ions par cm2.

Soutien aux expériences sur nos machines :

Nous apportons une assistance technique aux groupes de recherche opérant sur nos lignes de faisceau dans divers domaines : vide, électromécanique, électronique, mécanique...

Cela s’est traduit dernièrement par la réalisation d’une chambre multianalyse sur le Van de Graaff 4 MV pour le groupe ACE.

Etude et développement de plate formes d’accélération d’ions :

Nous réaliserons en 2013 la plate forme de protons à faible flux et faible énergie pour l’expérience aegis

Rénovation des installations ; mises aux normes de sécurité :

L’ensemble des membres du service participe à la rénovation des machines ainsi qu’à leur mise en conformité notamment en matière de sécurité.
Ainsi, nous avons entamé fin 2006 l’automatisation et le recablage du Van de Graaff 4 MV. Depuis 2011, une même opération a été démarrée sur l’implanteur ionique avec la mise en place d’un controle commande sous EPICS