Domaine scientifique de la Doua
Bâtiment Paul Dirac
4, Rue Enrico Fermi
69622 Villeurbanne Cedex
Accueil Tel: +33 (0) 4 72 43 13 46
Direction : +33 (0) 4 72 44 84 57
Fax: +33 (0) 4 72 43 15 40


Nous contacter


organigramme


annuaire


intranet


Réservations

Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Actualités > À la une

Démarrage de la prise de données O3 de LIGO et VIRGO

Démarrage de la prise de données O3 de LIGO et VIRGO

Les détecteurs de Virgo et LIGO ont débuté une nouvelle prise de données, appelée O3, qui va durer une année. L’institut participe à cette prise de donnée à travers le LMA, qui est impliqué depuis le début dans les interféromètres pour la détection des ondes gravitationnelles, et le groupe Onde Gravitationnelle, récemment créé au laboratoire.

La chasse aux ondes gravitationnelles a repris le 1er Avril 2019 quand le détecteur Européen Virgo, situé en Italie à l’European Gravitational Observatory (EGO) et les 2 détecteurs identiques de LIGO, en Louisiane et dans l’état de Washington (États-Unis) ont recommencé à prendre des données ensemble. Pendant une année – la plus longue durée jusqu’à présent - les collaborations LIGO et Virgo vont enregistrer des données en continu et les trois détecteurs vont fonctionner comme un seul observatoire, le plus sensible jamais construit. Les résultats attendus concernent les coalescences de trous noirs et d’étoiles à neutrons, dont le nombre devrait être multiplié par un facteur 10 environ, mais la nature peut aussi révéler des surprises inattendues.
Le graphique montre l’augmentation de la portée de l’observatoire en fonction du temps.