Domaine scientifique de la Doua
Bâtiment Paul Dirac
4, Rue Enrico Fermi
69622 Villeurbanne Cedex
Accueil Tel: +33 (0) 4 72 43 13 46
Direction : +33 (0) 4 72 44 84 57
Fax: +33 (0) 4 72 43 15 40


Nous contacter


organigramme


annuaire


intranet


Réservations

Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Support > Soutien technique > Mécanique > Projets > 23.1 DIAM

1.1 DIAM - Présentation technique

Etude et réalisation de la ligne protons

DIAM

Dispositif d’Irradiation d’Agrégats Moléculaires

Th.Dupasquier[1] ; G.Gelin[1] ; F.Mounier[1] ; A.Eynard[1] ; A.Benoit[1] ; Th.Alliaume[1] ; G.Verdier[1] ; C.Peaucelle[2] ; R.Filliol[2] ; H.Mathon[3]

[1] Service Etude et Réalisation Mécanique IPNL
[2] Service Accélérateurs IPNL
[3] IUTB, UCBL

Le service d’études et réalisations mécaniques de l’IPNL est impliqué dans la construction du dispositif DIAM, proposé dans le programme blanc MIRRAMO financé par l’ANR, pour l’équipe IPM Bio(1) du laboratoire.

DIAM, Dispositif d’Irradiation d’Agrégats Moléculaires est constitué de deux lignes de faisceaux, l’un d’agrégats moléculaires à une énergie de 30kV et l’autre de protons d’hydrogènes à une énergie de 150kV. Ce dispositif est inscrit dans l’ensemble des dispositifs de la plateforme ANAFIRE(1) du laboratoire.

JPEG - 49.6 ko
Schéma de principe

Le service, en collaboration avec le service accélérateurs de l’IPNL, a la charge de la conception et de la réalisation des éléments constitutifs de la ligne protons 150kV. Ceci inclut la plateforme haute tension et l’intégration de la source ECR fonctionnant à une tension de pré accélération de 20kV, les diagnostics sur les lignes 20kV et 150kV telles les coupelles de Faraday, et les éléments de transport et de focalisation du faisceau, jusqu’aux points d’interaction, notamment dans la chambre d’irradiation où les protons croiseront les agrégats issus de la ligne agrégats.

Les grandes étapes sont :

  • La construction de la plateforme haute tension et la production du faisceau
  • L’étude et la construction de la ligne de transport et ses optiques électrostatiques de déviation et de focalisation.
  • L’adaptation et l’intégration de la chambre d’irradiation existante aux contraintes d’environnement des deux lignes de faisceaux.

Les techniques auxquelles il a fallu faire face sont de diverses natures :
Techniques du vide de 10-6 à 10-8mbar ; isolation électrique aux hautes tensions ; modification de matériel d’optique faisceau existant ; mécano soudure de tubes et soufflets à coupelles soudées sur des enceintes inox étanches ; faibles encombrements ; construction de structures aluminium modulaires…

Pour mener à bien ce projet, le bureau d’études a réalisé intégralement la conception et les plans de réalisation des ensembles mécaniques de la ligne, l’atelier de fabrication et la chaudronnerie prenant une part très importante des travaux réalisables avec les moyens dont ils disposaient. Les travaux spéciaux ont été sous traités à des entreprises spécialisées.

JPEG - 88 ko
fig1
Vue d’ensemble CAO de la ligne protons (conception : Th.Dupasquier)
JPEG - 159.9 ko
fig 2
Vue d’ensemble CAO de la déviation du faisceau (conception : Th.Dupasquier)
JPEG - 171.4 ko
fig 3
Vue d’ensemble CAO de la chambre d’irradiation (conception : H.Mathon)

(1) IPM Bio
(2) ANAFIRE