Domaine scientifique de la Doua
Bâtiment Paul Dirac
4, Rue Enrico Fermi
69622 Villeurbanne Cedex
Accueil Tel: +33 (0) 4 72 43 13 46
Direction : +33 (0) 4 72 44 84 57
Fax: +33 (0) 4 72 43 15 40


Nous contacter


organigramme


annuaire


intranet


Réservations

Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Recherche > Sciences des radiations > Aval du cycle électro-nucléaire > Activités

Activités


Les activités du groupe sont basées sur l’étude de différents matériaux nucléaires qui peuvent être regroupés selon trois domaines :

  1. Les matériaux mis en jeu dans le cœur des réacteurs :
    • combustible dioxyde d’uranium (UO2),
    • matériaux de gainage envisagés dans les réacteurs rapides à gaz de GEN IV qui sont des céramiques de type carbure TiC, ZrC ou SiC, ainsi que les barres de contrôle en matériau céramique B4C envisagés dans les réacteurs rapides à caloporteur sodium
  2. Les matériaux à l’étude pour l’entreposage ou le stockage
    • graphite
    • Zircaloy-4, matériau constituant les gaines de crayons combustible des Réacteurs à Eau Pressurisée (REP),
  3. Les liquides ioniques (LI) étudiés dans le cadre de la mise au point de nouveaux procédés de retraitement du combustible usé.


Le premier domaine concerne d’une part la prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires actuelles (REP) et, d’autre part, l’étude des concepts des réacteurs de IVème génération dans le cadre du Forum International Génération IV qui a été lancé en 2000 par le ministère américain de l’énergie (DOE) afin de préparer les réacteurs nucléaires du futur. Ces systèmes plus sûrs et plus compétitifs doivent également permettre d’économiser les ressources en uranium et minimiser la production de déchets radioactifs à vie longue. Les études du groupe concernent en particulier deux concepts de réacteurs : le RNR-Gaz et le RNR-Na.
Les deux derniers domaines s’inscrivent dans le cadre de la loi du 28 juin 2006 relative à la gestion durable des matières et des déchets radioactifs. Cette loi complète la loi bataille du 30 décembre 1991 relative aux recherches sur la gestion des déchets radioactifs. Cette loi définit un programme de recherche sur l’ensemble des matières et des déchets radioactifs. Pour les déchets de haute et de moyenne activité à vie longue (qui avaient été spécifiquement couverts par la loi de 1991), trois axes avaient été définis :
- un premier axe relatif à la séparation et la transmutation des éléments radioactifs à vie longue
- un deuxième axe relatif aux possibilités de stockage des déchets en couche géologique profonde
- un troisième axe relatif l’étude de procédés de conditionnement et d’entreposage de longue durée en surface