Domaine scientifique de la Doua
Bâtiment Paul Dirac
4, Rue Enrico Fermi
69622 Villeurbanne Cedex
Accueil Tel: +33 (0) 4 72 43 13 46
Direction : +33 (0) 4 72 44 84 57
Fax: +33 (0) 4 72 43 15 40


Nous contacter


organigramme


annuaire


intranet


Réservations

Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Recherche > Quarks et leptons

Quarks et leptons


L’exploration de la physique des particules grâce à des accélérateurs/collisionneurs de plus en plus puissant est une des activités principales de l’IPNL. Leur énergie de plus en plus grande permet de créer des particules de plus en plus massives, et leur intensité de plus en plus importante permet d’explorer des effets extrêmement rares les mettant en jeu et ainsi de les découvrir, comme cela a été le cas pour le boson de Higgs en 2012. Les expériences équipant ces accélérateurs permettent de surcroit des mesures de plus en plus fines de tous les paramètres de la physique des particules.

Le 30 septembre 2011, le collisionneur p-antip TeVatron aux USA a pris sa retraite après plus de 20 années de fonctionnement alors que son successeur, le LHC, opérationnel depuis 2010, engrangeait des données jusqu’au début de 2013. Ces dernières années constituent donc la première longue période d’analyse des données du collisionneur p-p LHC tandis que la pleine maturité de ses analyses a permis au TeVatron de continuer sa récolte de résultats avec toujours plus de luminosité.
Les succès présents n’occultent pas l’avenir et des activités de recherche et développement concernant des trajectographes et des calorimètres (hadroniques) innovants aux capacités inédites ont lieu pour des collisionneurs encore en gestation : le LHC haute luminosité et l’ILC.

A l’opposé de ces grandes collaborations, une autre expérience passionnante de taille plus modeste mais de grande complexité s’attache à vérifier si le comportement gravitationnel de l’antimatière s’avère identique à celui de la matière.

liens