Domaine scientifique de la Doua
Bâtiment Paul Dirac
4, Rue Enrico Fermi
69622 Villeurbanne Cedex
Accueil Tel: +33 (0) 4 72 43 13 46
Direction : +33 (0) 4 72 44 84 57
Fax: +33 (0) 4 72 43 15 40


Nous contacter


organigramme


annuaire


intranet


Réservations

Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Recherche > Matière hadronique et nucléaire > Experimental Heavy-Ion Physics > Activities > VZERO

VZERO

VZERO


JPEG - 1.2 Mo

Le détecteur VZERO est un détecteur central à petits angles d’ALICE. Il est constitué de deux hodoscopes de scintillateurs situés de part et d’autre du vertex d’interaction. L’hodoscope V0C est placé devant l’absorbeur du spectromètre dimuons à environ 90 cm du point d’interaction des faisceaux. L’hodoscope V0A est situé de l’autre côté à 3,3 m du centre de l’aimant L3.


Ce détecteur a pour missions

- le déclenchement de biais minimum dans les collisions p-p et Pb-Pb,

- le déclenchement sur deux niveaux de centralité en mode Pb-Pb,

- le filtrage du bruit de fond p-gaz résiduel,

- la validation des triggers dimuon en réactions p-p (ALICE-INT-2000-29),

- la mesure de la luminosité en mode proton-proton.

JPEG - 896.8 ko

De nombreux tests de prototype ont été effectués avec des faisceaux de particules produits au CERN-PS ou avec des rayons cosmiques au laboratoire afin de mesurer le rendement lumineux des matériaux scintillants et d’optimiser leur configuration d’assemblage. Les performances obtenues ont fait l’objet de la note interne ALICE-INT-2003-040. Ce travail d’optimisation du compteur individuel a conduit au choix du BC404 et du BCF9929A de Bicron comme scintillateur plastique et fibres scintillantes à décalage de longueur d’onde couplés à des photomultiplicateurs à "mesh" de Hamamatsu. L’électronique associée est développée entièrement dans notre laboratoire.

Parallèlement à ce travail d’instrumentation, un important travail d’évaluation des capacités du détecteur a été effectué, qui a fait l’objet de la thèse de B. Rapp soutenue le 18 juin 2004. Il a consisté, en mode de collisions p-p, à simuler son efficacité de déclenchement et sa capacité de rejet du bruit de fond, à estimer ses performances pour la mesure de la luminosité, enfin à évaluer son apport dans l’augmentation de l’acceptance du spectromètre dimuon pour les résonances de basse masse.

L’hodoscope V0C est actuellement en cours d’installation dans le puits 2 d’ALICE au CERN.

L’hodoscope V0A est construit en collaboration avec le Centro de Investigacion y de Estudios Avanzados del IPN (CINVESTAV) de Mexico et l’Universidad Nacional Autónoma de Mexico (UNAM).